Zone de Texte: En 1990, pratiquement en même temps que la sortie de la Megadrive, Sega lance un concours interne visant à trouver une vraie mascotte pour la marque. Alex Kidd, le personnage  phare de Sega n’a en effet jamais réussi à s’imposer. Les propositions fusent de tous les coins de l’entreprise : un Bulldog, un loup aux couleurs américaines et… un petit hérisson bleu (le bleu a été choisi pour coller aux couleurs de la marque) crée par Yuji Naka. Sonic est né. Pour se démarquer encore plus de Nintendo, l’équipe chargée du développement du jeu, la Sonic Team, invente un gameplay totalement nouveau basé sur la vitesse et l’action.
Zone de Texte: Alex Kidd et Sonic
Zone de Texte: En 1991 Sonic est fin prêt et le jeu est lancé sur Megadrive, Master System et Game Gear. La révolution annoncée a bien lieu. Sega a trouvé sa mascotte et crée un nouveau style de jeu de plate-forme, à des années lumières des jeux made by Nintendo. Les joueurs sont enchantés par la petite boule bleue et achètent massivement le jeu et la Megadrive. Cela va pousser Sega à sortir de multiples suites qui, à chaque fois, vont introduirent des personnages aussi charismatiques que Tails (le renard volant apparu dans Sonic 2), Knuckles (le rival de Sonic dans Sonic 3 puis son allié dans Sonic & Knuckles), Amy (la copine de Sonic depuis Sonic CD) ou bien sûr Dr. Robotnik (l’ennemi de toujours présent dès le premier Sonic). On voit aussi apparaître Sonic dans plein d’autres jeux : Sonic Spinball un jeu de flipper où Sonic est la boule, Sonic Drift une sorte de Mario-Kart-like sur Game Gear, dans des jeux éducatifs et même sur des bornes d’arcade (Sega Sonic, Sonic the Fighters).
Zone de Texte: Et Sega créa Sonic
Zone de Texte: Puis Tails et ansi de suite
Zone de Texte: Après la période faste des années Megadrive où Sega est  une des marques préférée des jeunes américains (avec Nike et Lewis), la période Saturn marque les années de vache maigre en ce qui concerne Sonic. En effet, aucun épisode sorti sur cette console ne remportera de grand succès. Malgré le hardware alléchant de la console, les joueurs restent sur leur faim car jamais Sonic n’exploitera correctement les capacités de la Saturn. Les développeurs se contentant de nous faire baver devant les séquences 3D de Sonic Jam. Ce jeu regroupe tous les épisodes sortis sur Megadrive (Sonic 1,2,3 et Sonic & Knuckles) ainsi que des tonnes d’archives. Pour passer d’un jeu à l’autre, Sonic se promène dans un univers 3D temps réel très impressionant.
Zone de Texte: Sonic Jam, c’est beau hein ? mais c’est pas le jeu…beuh
Zone de Texte: En 1998, alors que Sony attend que le DVD se démocratise pour lancer sa Playstation 2 et que Nintendo soutient encore sa Nintendo 64 qui commence à se faire vieille, Sega lance la Dreamcast, une console 128 bits surpuissante par rapport à la concurrence. La console marche bien et acquiert une  très bonne réputation notamment à cause de jeux entrés dans l’Histoire. Sonic Adventure en fait partie. Le jeu est magnifique. Sonic évolue désormais dans un monde tout en 3D. Beaucoup s’accordent à dire que c’est un des meilleurs épisode avec le premier opus sur Megadrive. C’est également dans cet épisode qu’apparaît Shadow, le coté noir de Sonic, son jumeau démoniaque. En 2001, 10 ans après le premier épisode sort Sonic Adventure 2.
Zone de Texte: Tails, Shadow et Knuckles
Zone de Texte: Sonic Adventure, c’est beau hein ? mais cette fois c’est le jeu…respect
Zone de Texte: En mars 2001, Sega annonce qu’il ne produira plus de nouvelles consoles et qu’il se consacrera exclusivement à la création de jeux vidéo. Quelques mois plus tard, on apprend que Sonic va débarquer sur la Game Cube et la Game Boy Advance ! Sonic sur des consoles Nintendo alors qu’il a justement été crée pour contrer Mario ! Ce qui était impensable il y a encore quelques mois est maintenant une réalité… et c’est tant mieux car ces jeux s’annoncent excellents. Sonic Advance sorti il y a quelques semaines sur Game Boy Advance est brillantissime et Sonic Adventure 2 sur Game Cube fait un carton aux USA. A noter que la première apparition de Sonic sur une console autre que Sega date de 1999 sur NeoGeo Pocket Color.
Zone de Texte: Comme quoi rien n’est impossible ! même l’impossible